Logo de Briser le silence au travail

À propos du projet Briser le silence au travail :

Le projet Briser le silence au travail est géré par la Corporation au bénéfice du développement communautaire du Restigouche (CBDC), en partenariat avec le refuge pour femmes Maison Notre-Dame House, la Chambre de commerce régionale de Campbellton, le Réseau d’inclusion communautaire Restigouche et le Centre d’Entrepreneurship du Restigouche, ainsi que de nombreux autres partenaires des secteurs privé et sans but lucratif. Le projet est financé en partie par Femmes et Égalité des genres Canada. Une liste complète des partenaires du projet est disponible ici.

Apprenez à reconnaître des situations où la violence familiale pourrait toucher votre entreprise et apprenez comment intervenir.

Pourquoi ce site Web est-il axé sur les femmes?

Ce projet a été créé pour accroître le leadership et les investissements du secteur privé dans les femmes vivant de la violence, notamment de la violence familiale, avec l’objectif plus large d’accroître leur sécurité économique — un élément essentiel pour améliorer leur bien-être général. Des données démontrent que les femmes sont beaucoup plus à risque de violence familiale que les hommes. L’objectif principal du projet est d’accroître l’accès des femmes à un emploi durable en sensibilisant les employeurs aux problèmes et aux obstacles auxquels elles sont confrontées lorsqu’elles tentent de faire la transition de situations de violence à une sécurité économique.

Ce projet est basé sur les témoignages de femmes victimes de violence dans la région du Restigouche. Ils ont révélé les nombreux obstacles auxquels ces femmes sont confrontées au niveau de l’emploi (conserver un emploi ou obtenir un nouvel emploi). La trousse pour les employeurs du Restigouche est le fruit de cette recherche et d’une étroite collaboration avec une panoplie d’employeurs du Restigouche et d’autres partenaires ayant une expertise en matière de violence familiale et de gestion des ressources humaines.

Différents termes pour décrire la violence exercée contre les femmes :

Les femmes peuvent subir différentes formes de violence et différents termes existent pour décrire cette violence. Nous avons choisi d’utiliser le terme « violence familiale » dans nos documents. Toutefois, notre intention n’était pas d’exclure ou de nier l’existence des termes ou définitions utilisés pour décrire les autres formes de violence qu’une femme peut subir au cours de sa vie, et qui peuvent avoir des conséquences sur son lieu de travail, comme la violence sexuelle, conjugale et interpersonnelle.

En savoir plus